Menu

Le vendredi 15 janvier 2021, une maman d’élève est venue en classe de CM2C parler de son métier : juge pour enfant.

 

1/ Les différents métiers des juges 

D’abord elle nous a expliqué que pour être juge il faut faire l’école de la magistrature et que cela formait à différents métiers de juges :

- Le juge pour enfants : il s’occupe des enfants en danger ou des enfants délinquants

- Le juge d’instruction : il dirige, cherche des indices, interroge les victimes et recherche la vérité.

- Le juge des affaires familiales : il s’occupe des divorces.

- Le juge non spécialisé : dans un tribunal correctionnel il préside et prend les décisions.

- Le juge des libertés : il décide dans les situations d’urgence de prendre des mesures qui peuvent porter atteinte à  la liberté.

-  Le juge d’application des peines : la loi lui permet de placer en liberté conditionnelle, de mettre des bracelets électroniques plutôt que d’aller en prison.

Dans notre région, la cour d’appel est située à Douai, les tribunaux se trouvent à Arras, Béthune, Cambrai, Boulogne, Dunkerque ou Lille…

 

2/ Quel est le travail d’un juge pour enfant ?

Il s’occupe des enfants en danger ou délinquant.

Quand l’enfant est en danger il peut souffrir de maltraitances physiques ou psychologiques. Quand l’enfant est en danger on peut le retirer de sa famille pour le mettre en foyer. Ils ne sont pas toujours envoyés en foyer, ils peuvent aussi aller chez un proche.

Pour les enfants délinquants, ils peuvent aller en prison s’ils ont commis un délit très grave ; ils vont alors dans des prisons pour mineurs ; il y en a une à Quièvrechain. A partir de 18 ans on est alors jugé par la justice des adultes !

Dans tous les cas, le juge pour enfants doit faire preuve d’écoute.

 

3/ Les différents âges de la responsabilité

D’abord on a appris qu’en dessous de 13 ans il n’y a pas trop de sanctions. Les parents sont responsables des infractions commises par leurs enfants.

Puis à 13 ans on est considéré responsable de ses actes. De 13 à 16 ans on va devant le juge des enfants. Il peut y avoir des sanctions éducatives (placement en foyer)

Enfin à 16 ans  on peut être puni comme un adulte si le juge le décide et même aller en prison.

 

En conclusion, nous avons appris beaucoup de choses pendant cette intervention, ce qu’il fallait faire ou ne pas faire, comment on pouvait être sanctionné.

Ce qui nous a étonnés, c’est que les adolescents puissent aller en prison !

Nous avons compris que juge pour enfant était un métier très difficile où l’on est parfois confrontés à des problèmes graves.