Menu

Le Collège Immaculée Conception de Seclin est un Collège Catholique du Diocèse de Lille en contrat avec l’Etat. Sous le regard du Christ, il revendique sa spécificité catholique, attentif aux différentes confessions chrétiennes et aux autres religions, dans l’éducation qu’il entend transmettre aux jeunes qui lui sont confiés.

Un projet Pastoral pour qui ?

En nous référant à la Loi Debré, nous affirmons que « notre participation au service public d’éducation et à l’école de la République n’a de sens que si nous apportons notre contribution originale, notre caractère propre » (Paul Malartre, secrétaire général de l’Enseignement catholique, 2006).  
C’est pourquoi, nous désirons que tous les élèves du collège possèdent en le quittant une bonne culture chrétienne en sachant qui est Jésus Christ, en connaissant le contenu de la foi chrétienne et la vie de l’Eglise.

Projet Pastoral et éducatif

Dans notre collège le projet d’animation pastorale s’adresse à tous, dans le respect de la liberté de conscience de chacun. Il n’est pas isolé mais s’inscrit pleinement dans le projet éducatif de l’établissement. C’est la raison pour laquelle des temps de catéchèse ou de culture chrétienne  sont  donnés sur le temps scolaire par des bénévoles, sous la responsabilité du chef d’établissement et des adjointes en Pastorale.
Au sein de notre collège, le bénévolat, au-delà des services qu’il rend a une forte valeur éducative pour vos enfants. Il manifeste concrètement le sens de l’engagement et les exigences qu’il comporte, il souligne l’importance de la gratuité, de la générosité et du désintéressement, du don de soi pour le service des autres.
En effet, parents, anciens élèves amis de l’établissement, professeurs, personnels participent à l’animation pastorale de l’établissement, ils sont pleinement membres de la communauté éducative.
A ce titre, tout collégien – avec le soutien de ses parents – s’engage à avoir une attitude respectueuse et participative lors des temps de Pastorale.

 

.be

 


Sixième

Les élèves se retrouvent une heure par semaine par petits groupes de huit soit en culture chrétienne, soit en catéchèse.
Le parcours Anne et Léo, utilisé dans les deux cas aborde de nombreux thèmes : la Bible, Abraham, Jésus, les sacrements, les religions, Noël…
À cela, les élèves catéchisés ajoutent des temps de prière, des célébrations, et des modules spécifiques de découverte de la foi.
Visites et rencontres : au cours de l’année, tous les élèves bénéficient d’une visite guidée de la collégiale Saint-Piat et de la crypte, ainsi que d’une rencontre-discussion avec le prêtre aumônier du collège. Les volontaires interviennent aussi avant Noël dans la maison de retraite de l’ancien hôpital de Seclin.
Baptême, première communion et profession de foi : les élèves qui le désirent peuvent se préparer aux sacrements du baptême, de l’eucharistie et à la profession de foi. Ils vivent des temps forts spécifiques comme ceux de l’Avent, des Rameaux et de Pâques.

Cinquième

Le parcours de Kim et Noé se décline en deux tomes articulés durant les cinq périodes scolaires de l’année. Sur une période scolaire (environ six semaines), les jeunes vivent une séquence « culture » et une séquence « catéchèse ».
En culture chrétienne, chaque séquence comprend :
• Une séance de formation humaine qui pose une problématique, une question de vie, de sens et apporte une réflexion éthique adaptée à la maturité des jeunes.
• Une séance de culture chrétienne qui permet d’asseoir un socle de connaissances dans de nombreux domaines tels que l’histoire des arts, l’architecture, la littérature, la philosophie, les institutions politiques et sociales.
• Une séance de culture religieuse qui invite à une connaissance des religions, pour comprendre et respecter l’univers culturel des diverses confessions.
En Catéchèse, l’itinéraire permet une explicitation de la démarche croyante, une expérience spirituelle, tant personnelle que communautaire. Des célébrations ou des temps de prière plus développés sont proposés avant Noël et Pâques. Chaque semaine l’animateur a la possibilité de prendre un temps de prière avec son groupe à l’oratoire.
Les élèves cheminant vers la profession de foi partent en retraite à la maison diocésaine de Merville.

Quatrième

Six semaines de culture chrétienne sont réparties dans l’année. Les élèves y participent par groupes de 7 ou 8. Le parcours proposé s’articule autour de questions humaines et de culture chrétienne :
Les thèmes abordés sont les suivants :
• Comment faire des choix
• Faut-il réagir face à la violence ?
• Où trouver le bonheur ?
• Comment vivre un deuil ?
• Les parents, ça sert à quoi ?
• Internet, un monde plus proche ?
• Obligé d’obéir ?
• Qu’y a-t-il après la mort ?
• Puis-je avoir 349 amis ?
• Filles-garçons, sommes-nous égaux ?
• Le monde est-il meilleur ou pire qu’avant ?
• Dans les médias, comment savoir ce qui est vrai ?
Tout au long de l’année, sont proposés différents temps forts (Noël, Pâques), la participation aux retraites diocésaines, aux pèlerinages, au club solidarité.
Chaque année les élèves de 4ème ont la possibilité de participer à une retraite avec d’autres collèges du diocèse de Lille à la maison diocésaine de Merville. Cette retraite a lieu durant le temps scolaire.
Cette année la retraite a comme thème : « L’Église a un incroyable talent ».

Troisième

Pour les volontaires, l’année s’articule autour de différents projets et temps-forts :
Ciné-goûter : un goûter partage autour d’un thème. À Noël : le film « Joyeux Noël » puis un débat autour de la fragilité de la paix. En février : le film « Le festin de Babette » autour de la joie des repas partagés et le plaisir d’offrir…
Les repas-partage, le premier vendredi de chaque mois. Des thèmes multiples et variés : « Décris-moi ta chambre et je te dirai qui tu es », « Accro, moi ? Jamais ! », « Demain, c’est quoi ? C’est quand ? »
www.bonheur.comme, la retraite à Merville au mois de mars, en compagnie d’élèves de Saint-Adrien (Villeneuve d’Ascq), de Saint-Exupéry (Roubaix) et du collège de Marcq, « avec Jésus comme compagnon de vie qui change mes rencontres et mes habitudes ».
Le chemin de croix, à l’occasion de la semaine sainte, avec les paroissiens.